Responsable RSE, un métier d’avenir

 

Directeur RSE

 

Présent au sein des grands groupes et de plus en plus souvent au cœur des entreprises de taille moyenne, de certaines PME et de la fonction publique, le directeur RSE joue un rôle clé au sein de la stratégie d’entreprise. Il définit, budgétise, met en place et pilote la stratégie RSE et développement durable d’une entreprise que ce soit au niveau environnemental, sociétal ou économique. Outre ses capacités d’analyse et de synthèse, le responsable de la politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) se doit d’être un manager doublé d’un communicant pédagogue hors pair à la fibre innovante.

 

Les enjeux du Responsable RSE : définir et mettre en place une stratégie mesurable

 

La stratégie RSE permet aujourd’hui aux entreprises de répondre de manière plus efficace et plus pertinente aux nouveaux défis environnementaux et aux attentes du public. Le monde évolue et avec lui avec naissent de nouvelles préoccupations environnementales, sociétales et économiques qui se doivent d’être intégrées à la stratégie globale de l’entreprise. Le travail d’un responsable RSE diffère nécessairement en fonction de la taille et du domaine d’activités de l’entreprise, mais la méthode reste la même.

Il commence par étudier l’environnement et les pratiques actuelles de l’entreprise pour en déduire des manquements et axes de progression possibles afin de répondre de manière la plus précise aux impératifs environnementaux, sociaux et éthiques qu’elle rencontre au quotidien dans chaque département et cœur de métier de l’entreprise. Suite à cette analyse et à la rencontre des différentes parties prenantes, le responsable RSE définit une stratégie détaillée selon différents objectifs à courts, moyens et longs termes. Cette stratégie prévoit également la mise en place d’indicateurs de progression capables de rendre compte de l’avancée vers les différents objectifs fixés. Budgétisée et puis soumise à l’aval de la direction de l’entreprise, elle fera l’objet de plusieurs rapports.

Une stratégie RSE impacte tous les acteurs de l’entreprise et se doit de s’adapter à la réalité. Elle peut donc être amenée à évoluer à tout moment. La communication autour de ce plan d’action doit être soignée et permettre d’accompagner le changement avec douceur et en toute transparence.

 

Les qualités indispensables du directeur RSE : analyse, communication, innovation

 

Au-delà de la connaissance parfaite des rouages et obligations de l’entreprise dans laquelle il exerce, le Responsable RSE doit faire preuve de trois compétences clés :

Analyste rigoureux : il étudie, évalue, mesure, identifie les impacts des activités de son entreprise à tous les niveaux tout en gardant en tête les enjeux quotidiens de cette dernière.
Communicant : il explique, met en forme, convainc et fédère autour des actions à mener afin d’induire le changement et de clarifier son importance. Il adapte son discours en fonction de son auditoire.
Innovateur : il anticipe et trouve de nouvelles solutions afin d’intégrer au mieux son plan d’action au business model de l’entreprise.

La profession de responsable RSE est accessible à partir de Bac+5 via différents Master spécialisés dans le management opération, le management environnemental ou l’ingénierie du développement durable.
Les écoles de commerce et d’ingénieur proposent également des formations comparables.

 

Share This