Le télétravail commence à se développer en France notamment grâce à la mise en place d’une nouvelle réglementation depuis 2017. Selon une enquête réalisée en 2017 par Malakoff Médéric, le télétravail contractuel et non contractualisé est une réalité pour environ 25 % des salariés en France.

Freelance depuis un an alternant entre mon bureau à domicile et les lieux de vie publics pour travailler, je m’intéresse naturellement à cette organisation du travail émergente. C’est aussi probablement une solution indispensable pour réduire l’empreinte écologique des entreprises.

La démocratisation du télétravail implique moins de déplacements entre le domicile et le lieu de travail. Il réduit aussi la nécessité d’acquérir, de louer ou de construire de nouveaux locaux. A l’heure où l’artificialisation des terres met en péril la biodiversité partout dans le monde mais aussi dans l’Hexagone, c’est plutôt une bonne chose.

Vous êtes un chef d’entreprise ou un manager moderne et curieux des potentiels bénéfices du travail à distance ? J’ai dressé ici la liste des nombreux avantages du télétravail pour votre organisation !

 

Amélioration de l’empreinte écologique

 

En général, l’impact écologique du télétravail est peu abordé. Pourtant, c’est une pratique de plus en plus mise en place dans le cadre d’une politique RSE.

Il existe encore peu d’études démontrant de manière indubitable l’impact positif du télétravail sur le bilan carbone des entreprises.

Toutefois, il semble raisonnable de penser que le travail à distance pourrait réduire :

• Les embouteillages et la pollution à l’ozone/particules fines dans les grandes villes
• La pollution de l’eau par les produits chimiques libérés par les voitures (carburant, huile moteur, produit lave glace, divers substances issues des gaz d’échappements se déposant au sol, etc)
• Réduire la consommation de carburants et d’agrocarburants, donc de pétrole et de monocultures intensives

 

Le télétravail étant davantage répandu aux USA, on y trouve plus de statistiques et d’études :

TelCOA (Telework Coalition) estime que si 32 millions d’américains en capacité de travailler à la maison adoptaient le télétravail au moins un jour par semaine, 74 millions de gallons (280 millions de litres) d’essence pourraient être économisés. Assez pour faire 51 000 fois le tour du globe.

• La Consumer Electronics Association (CEA) précise que le télétravail est une solution au changement climatique car l’utilisation des technologies de l’information économiserait de 9 à 14 kilowattheures chaque année.

Certains émettent des doutes quant aux bénéfices environnementaux en avançant un manque de preuves. Il est vrai que l’empreinte écologique du secteur IT explose avec la croissance exponentielle du secteur. C’est pourquoi il est important de privilégier l’éco-conception pour développer un numérique responsable.

 

Responsabiliser ses salariés

 

D’un point de vue du management, le télétravail va révolutionner la vie de bureau. Terminé le management à la papa où les managers vont jusqu’à organiser la journée de travail de leurs équipes comme j’ai pu l’expérimenter en entreprise.

Donner la possibilité de travailler à distance, c’est franchir une étape de plus dans la confiance mutuelle entre employeur et salarié :

• Faire confiance à un salarié, c’est le responsabiliser
• Source d’engagement et de motivation pour l’employé plus enclin à faire des heures supplémentaires
• Evolution du management vertical vers le management horizontal
• Plus adapté au management des jeunes générations

Cependant, la capacité à être autonome varie selon les personnes et selon les générations.

 

Ma propre expérience de collaboration à distance

 

J’ai un très bon exemple sur le sujet dans le cadre de mon ONG Wildlife Angel où nous sommes une équipe d’une vingtaine de bénévoles éparpillés aux quatre coins de la France. Nous expérimentons le travail à distance depuis bientôt 5 ans.

Je peux vous donner plusieurs conseils si vous souhaitez mettre en place le télétravail dans votre entreprise :

Réaliser une charte ou un règlement interne sur le télétravail pour harmoniser les pratiques au sein de l’entreprise.
Faire une liste des outils de collaboration à distance pour éviter que vos collaborateurs choisissent de travailler chacun avec des outils différents (messagerie instantanée, outil de gestion de projet, stockage de données, etc)
Limiter voire interdire les appels et réunions téléphoniques non planifiées qui font chuter la productivité. Quand vous êtes à distance, certaines personnes ont tendance à souvent utiliser leur téléphone pour demander une information. Un appel téléphonique imprévu impacte négativement la productivité lorsque vous êtes au beau milieu d’un travail nécessitant beaucoup de concentration.

 

Une meilleure performance des salariés

 

Une étude de Nicholas Bloom, professeur à Stanford, réalisée sur 2 ans dans une entreprise basée à Hong-Kong a montré des bénéfices inattendus sur la productivité des employés.

La performance des télétravailleurs a augmenté de 13 % par rapports aux personnes travaillant dans les bureaux de l’entreprise. Ils arrivent aussi mieux à se concentrer chez eux à la maison.

Les salariés n’arrivent plus en retard et sont moins pressés de finir plus tôt leur journée. Ils arrivent mieux à se concentrer, l’open space étant un lieu bruyant avec de nombreuses distractions.

Cette expérience a montré d’autres avantages plaidant en faveur du télétravail :

• Une baisse de 50 % du taux de départ
• Des pauses plus courtes
• Des vacances moins longues
• Moins de jours de maladie
• Economie de 2000 $/employé grâce à une diminution des surfaces de bureaux louées

 

Cette amélioration de la performance s’explique aussi par d’autres facteurs :

• Diminution du stress et de la fatigue liés aux transports
• Meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle

La vidéo de la conférence TEDx :

 

Optimisation des coûts

 

Dans plusieurs cas de figure, le télétravail est un moyen d’optimiser les coûts de l’entreprise :

Vos employés travaillent de chez eux lorsque les conditions météorologiques sont difficiles (neige, verglas, tempête, etc), le télétravail est d’autant plus intéressant que les événements météos extrêmes sont amenés à se multiplier
Economie sur la surface des locaux : l’entreprise Ctrip a pu économiser 2000$/employé grâce à une réduction des bureaux loués, une opération particulièrement intéressante dans les villes où les prix de l’immobilier atteignent des sommets
Economie sur la facture de chauffage, sur les dépenses en fournitures de bureaux, meubles, équipement, café et société de ménage
Réduction du turnover et donc des coûts liés aux nouvelles embauches qui peuvent s’élever à 4000 $ selon Deloitte
Réduction de l’absentéisme
Des employés plus enclins à faire des heures supplémentaires représentent un gain économique pour l’entreprise

 

Une meilleure image pour l’entreprise

 

A plusieurs reprises durant mes années en tant que salarié, j’ai noté une absence de remise en question et un refus systématique de faire évoluer les pratiques managériales. De vieux réflexes encore trop répandus en France. Cet entêtement est en partie responsable du turnover important affiché par beaucoup d’entreprises. Un turnover qui a un coût rarement évalué.

 

Proposer le télétravail vous positionne comme entreprise moderne :

• Compréhension des enjeux de la transformation numérique et les bénéfices liés
• Une entreprise à l’écoute de ses salariés
• Vis-à-vis des autres parties prenantes que sont vos actionnaires, vos clients, les associations, l’Etat ou la société civile, le télétravail peut s’inscrire dans une démarche RSE ayant pour but d’améliorer le bien-être au travail et de réduire votre empreinte environnementale
• Le télétravail est un moyen d’attirer des jeunes talents demandeurs de plus de flexibilité

 

Alors, convaincu(e) par le travail à distance ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience !

Share This