Vous avez déployé des efforts pour améliorer le bien-être de vos salariés, pour diminuer votre bilan carbone et réduire les déchets produits par votre entreprise ? Bravo ! Vous êtes une entreprise responsable !

Tout ça c’est très bien, mais pour l’instant vous avez investi, vous devez faire face à des coûts supplémentaires et personne n’est au courant de votre démarche. L’heure est venue de déployer un plan de communication RSE pour informer vos parties prenantes de vos actions !

Je vous livre ici quelques bonnes pratiques pour valoriser vos actions RSE et adopter une communication responsable en réduisant votre empreinte numérique.

 

Phase 1 : Devenir un média

 

Créer un blog d’entreprise

 

Toutes les startups ont un blog. A la fois gage de modernité et outil de communication interactif avec votre communauté, le blog est un élément central dans la transformation digitale des entreprises où chaque acteur devient son propre média.

Le blog a d’autres avantages :

Il donne un coup de boost à votre référencement naturel sur les moteurs de recherche et permet de doper le trafic sur votre site web
Vous pouvez tenir informée votre communauté de l’état d’avancement d’un projet RSE ou publiez vos rapports RSE
Vous augmentez considérablement les inscriptions à votre newsletter

 

Mettre en place une stratégie éditoriale sur les différents canaux

 

Analyser votre audience et son comportement pour déterminer comment la toucher

 

Avant de vous lancer, il faut analyser en détails à quels publics s’adresser, connaître les mots clés qu’ils utilisent lorsqu’ils font des recherches sur le web ou encore quels réseaux sociaux ils fréquentent. Cette étape va servir à déterminer le fond aussi bien que la forme du message.

 

Cibler les bons sujets, puis les bons mots clés

 

Lancer un blog pour communiquer sur sa politique RSE, c’est bien. Viser les bons mots clés pour générer du trafic en provenance des moteurs de recherche, c’est mieux !

J’insiste particulièrement sur ce point. Si vous publiez des articles sans jamais penser “stratégie SEO”, vous risquez de passer à côté du canal d’acquisition le plus important sur le web : les moteurs de recherches.

Sur Green-economy.fr, j’ai augmenté mon trafic SEO de 975 % en 9 mois simplement en sélectionnant bien mes mots clés avant de rédiger un article.

 

Publier régulièrement

 

La régularité a beaucoup d’importance dans la publication sur le digital. Un blog qui n’a pas publié d’article depuis des mois semble abandonné. D’autre part, les algorithmes de Google, Facebook et des autres plateformes sont moins réactifs et vous mettent moins en avant lorsque vos publications sont erratiques.

 

Publier sur des plateformes et des blogs

 

Pour diffuser vos actions auprès de votre public cible, vous pouvez passer par des plateformes et des médias spécialisés sur la RSE.

Si vous souhaitez publier un article ou tout autre contenu sur Green-economy.fr, envoyez-nous votre demande via la page contact.

 

Phase 2 : Devenir un média pratiquant la communication responsable

 

Le numérique est un secteur dont la consommation énergétique explose avec une augmentation de 9 % chaque année comme l’illustre le dernier rapport du think tank The Shift Project, sans parler des déchets générés par le secteur. Nombreux sont les acteurs de l’économie verte et les entreprises engagées dans la RSE à zapper totalement ce point lors du déploiement de leurs actions de communication interne et externe ou de leur infrastructure IT.

 

Choisir pour un hébergement web écologique

 

Il existe des hébergeurs plus verts que d’autres qui fonctionnent par exemple à l’énergie renouvelable. Vous pouvez également acheter des certificats de garantie d’origine pour compenser la consommation d’électricité générée par votre site web.

 

Respecter les règles de l’éco-conception web

 

Le poids d’une page web est passé de 14 Ko à 1600 Ko entre 1995 et 2015. De nombreux éléments inutiles composent aujourd’hui les pages d’un site web et il faut toujours plus de ressources – donc d’énergie – pour une navigation fluide.

Comment faire pour réduire son empreinte numérique ? En optimisant le code source d’un site Internet pour réduire son poids et accélérer son chargement.

Pour approfondir, lisez cet article sur l’éco-conception de site web.

 

Utiliser les plateformes les moins polluantes

 

D’après le rapport Clicking Clean de Greenpeace, les réseaux sociaux les moins polluants sont Facebook, Instagram et LinkedIn.

Choisir les réseaux sociaux pour communiquer sur sa RSE

 

Une stratégie de contenu écologique

 

Avant tout, voici quelques statistiques qui font réfléchir sur la poubelle géante qu’est devenu le web :

• 2 milliards de sites web
• 80 millions d’articles de blog sont produits chaque mois
• 30 % du contenu n’a jamais été consulté
• 60 à 70 % du contenu produit en B2B n’est pas utilisé

Voici une infographie publiée par le blog de SEMRUSH, un des principaux outils d’analyse en webmarketing :

Stratégie de contenu écologique pour communication RSE

 

Mes conseils pour limiter votre impact et augmenter votre efficacité :

Publier moins mais des contenus de meilleure qualité
Garder à l’esprit que vous vous adressez à des humains et si vous les sollicitez trop, leur attention diminue
Produire des contenus durables qui vous rapportent un retour sur investissement sur le long terme. Lorsque vous écrivez sur un sujet qui suscite un intérêt constant dans le temps chez votre audience, ce contenu vous ramènera du trafic de manière régulière et contribuera à vous rendre visible longtemps.

Philippe Oberlé, fondateur de Green Economy

A travers ce blog créé en 2014, j’utilise mes compétences en acquisition de trafic pour donner de la visibilité à l’entrepreneuriat générant un impact positif sur la planète et la société. J’aborde aussi d’autres sujets comme l’investissement à impact, la RSE ou les énergies renouvelables.

Share This