Définition : qu’est-ce que l’énergie biomasse ?

 

L’énergie issue de la biomasse s’obtient à partir de la combustion de matières organiques comme le bois et les biocarburants mais également de biogaz. Cette énergie est utilisée pour le chauffage ou pour la production d’électricité. Considérée comme une énergie renouvelable en raison du cycle court de renouvellement de la ressource, l’exploitation à grande échelle de la biomasse est controversée.

 

Energie biomasse defintion

 

Biomasse, l’énergie solaire convertie par la photosynthèse

 

En réalité, la biomasse (i.e. les arbres et les végétaux en général) stocke l’énergie solaire et le carbone présent dans l’atmosphère sous forme de CO2 grâce à la photosynthèse. Lorsqu’on brûle du bois, le carbone accumulé est à nouveau rejeté dans l’atmosphère. De manière comptable, on peut donc considérer que l’utilisation de l’énergie biomasse ne produit pas de gaz à effet de serre.

 

Différentes technique d’exploitation de la biomasse

 

Combustion directe

 

La découverte du feu à la préhistoire fut la première utilisation de l’énergie biomasse par l’homme. La combustion du bois permet encore aujourd’hui à une grande partie de la population mondiale, surtout dans les pays en développement, de chauffer les habitations et de cuire la nourriture.

Dans les pays industrialisés où la production d’énergie a été centralisée, les chaufferies bois et les usines d’incinération de déchets brûlent les matières organiques (bois, résidus de récolte, déchets ménagers, etc) pour chauffer les bâtiments environnant et/ou produire de l’électricité.

 

Méthanisation

 

La fermentation des matières organiques génère des effluents gazeux dont le méthane, un gaz très inflammable. En brûlant ce gaz, les unités de méthanisation produisent de la chaleur ou de l’électricité, parfois les deux.

 

Biocarburants

 

Ils sont également désignés par le terme d’agrocarburants car ce sont des produits issus de l’agriculture. On distingue deux types de biocarburants :

  • le biodiesel obtenu à partir d’huile de colza, de tournesol, de soja ou de palme
  • l’éthanol obtenu à partir du sucre présent dans la betterave, la canne ou les céréales

La combustion de ces carburants alternatifs produit de l’énergie utilisable pour se déplacer. Toutefois, la production de biocarburant accapare des surfaces agricoles énormes et pose le problème de la concurrence avec les cultures destinées à l’alimentation humaine.

Share This