Définition : énergie renouvelable ou alternative

 

Pour produire de l’électricité verte, nous utilisons des ressources inépuisables comme le vent et le soleil, ou qui se renouvellent à un rythme relativement rapide comme la biomasse. A ce niveau, les énergies renouvelables se distinguent des énergies fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel. En effet, ces combustibles fossiles sont le résultat d’une transformation chimique démarrée il y a plusieurs millions d’années. Cela en fait des énergies non renouvelables à l’échelle de l’humanité.

 

Qu’est-ce qu’une source d’énergie renouvelable ?

 

Avant de rentrer dans le détail, il faut d’abord comprendre ce qu’est une énergie propre, un terme à opposer à une énergie non renouvelable ou fossile. La principale différence entre les deux sources d’énergie est sa disponibilité. Le vent et le soleil sont disponibles en abondance et inépuisables, ce n’est pas le cas des réserves de charbon et de pétrole présentes dans le sous-sol. Au contraire, celles-ci nécessitent des millions d’années pour se former.

 

Energies renouvelables : la nécessaire transition énergétique

 

La question du renouvellement des ressources fossiles est loin d’être le seul problème lié à leur exploitation. Elles émettent aussi de grandes quantités de CO2, un des principaux gaz à effet de serre contribuant au changement climatique. D’autre part, elles sont très polluantes. La combustion du pétrole et du charbon rejette des particules fines dans l’atmosphère provoquant des maladies respiratoires chez les personnes les plus fragiles. C’est pourquoi les termes d’énergie verte ou d’énergie propre sont souvent utilisés en faisant référence aux énergies renouvelables.

L’énergie nucléaire est quant à elle souvent assimilée à une énergie propre en raison des faibles émissions de CO2 qu’elle génère. En revanche, le risque d’accident avec le réacteur, le problème des déchets radioactifs issus du réacteur, les pollutions générées par les mines d’uranium sans oublier le coût prohibitif des centrales nucléaires remettent en question l’avenir de cette énergie.

 

Présentation des différentes énergies alternatives

 

Les énergies renouvelables (EnR) généralement citées :

La combustion émettrice de CO2 utilisée pour produire de la chaleur et de l’électricité avec le charbon, le gaz ou le pétrole disparaît avec les énergies renouvelables, à l’exception de la biomasse. Par conséquent, elles relâchent une quantité moindre de CO2 et limitent le réchauffement climatique. Parmi les énergies propres ci-dessus, seule la biomasse rejette une grande quantité de gaz à effet de serre. Bien qu’utilisée depuis des millénaires par les hommes, son exploitation à grande échelle encourage la déforestation et concurrence les autre cultures destinées à l’alimentation.

 

Definition energies alternatives et renouvelables

 

Energie éolienne

 

L’énergie éolienne provient du déplacement de masses d’air à la surface du globe. Les hommes utilisent le vent pour se déplacer en voilier depuis l’Antiquité. Plus tard, ce seront les moulins à vent qui exploiteront cette ressource. Aujourd’hui, les éoliennes modernes transforment l’énergie mécanique issue du vent en énergie électrique. On distingue en général les parcs éoliens onshore construits sur la terre ferme des fermes éoliennes offshore construites au large des côtes, en mer du Nord notamment. (voir l’article sur l’éolien offshore en Allemagne)

 

Energie solaire

 

Il existe deux techniques pour obtenir de l’électricité en utilisant la lumière et la chaleur du Soleil.

 

Energie solaire thermique

 

Dans le cas d’une centrale solaire thermique, la puissance du rayonnement solaire est utilisée pour chauffer un fluide transformé par la suite en vapeur. Celle-ci entraîne des turbines qui produisent de l’électricité.

 

Energie solaire photovoltaïque

 

Dans le cas des panneaux solaires photovoltaïques, les cellules qui les composent réagissent à la lumière du Soleil en produisant un courant électrique continu.

 

Energie hydroélectrique ou hydroélectricité

 

Les hommes utilisent l’énergie hydraulique au moins depuis l’Antiquité grâce aux moulins à eau. Plus récemment, l’énergie issue du mouvement de l’eau est utilisée pour la production d’électricité renouvelable (vagues, hydrolienne, marémotrice, barrages hydroélectriques). Dans le cas des barrages ou des conduites forcées, la force de l’eau entraîne des turbines produisant ainsi de l’électricité.

 

Energie géothermique

 

La géothermie extrait du sol l’énergie produite par le noyau terrestre. L’énergie calorique de sources chaudes ou de nappes souterraines est utilisée directement ou convertie en électricité. De l’eau peut également être injectée directement dans les profondeurs, elle se réchauffe au contact des roches puis remonte chargée en énergie calorique.

 

Energie issue de la biomasse

 

La biomasse est l’énergie solaire stockée sous forme organique grâce à la photosynthèse (bois et biocarburants). C’est aujourd’hui la principale source d’énergie renouvelable, bien qu’elle soit sujette à de nombreuses critiques en raison de l’espace nécessaire à sa production.

 

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

 

Bien qu’elles soient aujourd’hui plébiscitées, l’exploitation des énergies renouvelables possède des avantages et des inconvénients à identifier avant de faire un choix, que ce soit au niveau du particulier, d’une entreprise ou d’un Etat.

Il faut par exemple prendre en compte l’intermittence de la production d’électricité dans le cas du solaire et de l’éolien. De plus, les panneaux solaires et les éoliennes nécessitent l’utilisation de terres rares très inégalement réparties à la surface du globe. Quant à l’impact environnemental de la biomasse et de l’énergie hydraulique, il est loin d’être négligeable comme vous allez pouvoir le constater.

 > En savoir plus sur les avantages et inconvénients des énergies renouvelables

 

EnR et autoconsommation

 

Il existe une très forte demande pour l’autoconsommation comme en témoigne un sondage OpinionWay réalisé en 2017 où 78 % des personnes interrogées déclaraient vouloir couvrir leurs besoins énergétiques par leurs propres moyens. Les solutions de stockage de l’énergie et notamment l’usage de batteries rendent ce rêve accessible.

 

Statistiques sur les énergies renouvelables

 

En France

 

Fin 2017, la part d’électricité renouvelable consommée en France était de 22,1% selon le Panorama trimestriel de l’électricité renouvelable publié par RTE, Enedis et l’ADEeF. L’éolien et le solaire contribuent à hauteur de 41 % dans la production d’électricité renouvelable, ce sont aussi les deux énergies qui progressent le plus.

La France s’est fixé pour objectif de développer sa part d’électricité issue des EnR à 40 % d’ici à 2030.

Share This