Définition : qu’est-ce qu’une externalité en économie ?

 

La notion d’externalité permet de mieux appréhender le développement durable et de comprendre la nécessité d’inventer des modèles économiques plus vertueux pour les entreprises.

En économie, on parle d’externalité ou d’effet externe lorsque la production ou la consommation d’un agent économique – une entreprise ou un individu – génère un impact positif ou négatif sur le bien-être d’autres agents économiques sans qu’il y ait une transaction ou une contrepartie financière.

Selon les effets secondaires impactant les agents, les externalités sont considérées comme positives ou négatives. Mais dans la réalité du monde économique, la majorité des externalités sont négatives puisque les entreprises font en général payer les services qu’elles rendent et sont incitées à produire des externalités négatives pour réduire leurs coûts.

 

Definition externalites positive et negative

 

Exemples d’externalités positives

 

Un agriculteur choisit de convertir son exploitation au bio, il génère des externalités positives pour d’autres. Les habitants de la région bénéficient d’une réduction de la pollution de la nappe phréatique et peuvent profiter d’une biodiversité locale mieux préservée.

Un apiculteur peut également s’installer aux abords de l’exploitation pour permettre à ses abeilles de bénéficier de la floraison des cultures. L’agriculteur bénéficie aussi d’un service gratuit – la pollinisation de ses cultures – rendu par les abeilles de l’apiculteur.

 

Exemples d’externalités négatives

 

Une usine rejetant ses déchets dans une rivière voisine crée des externalités négatives pour les agriculteurs et les habitants de la région. La production des cultures chutent en raison de la mauvaise qualité de l’eau et les habitants sont sujets à des maladies. Cela représente au final un coût pour la société qui n’est pas assumé par le responsable.

On distingue le coût privé (le coût assumé par l’agent privé pour sa production) et le coût social (le coût assumé par la collectivité). Dans le cas d’une externalité négative, le coût social est supérieur au coût privé, d’où l’idée de compenser cet écart par le prélèvement d’une taxe.

 

Pigou et le principe du pollueur-payeur

 

Arthur Cecil Pigou est un économiste célèbre du XXème siècle qui a théorisé le principe de pollueur-payeur (sans être l’auteur du terme). Il a jeté les bases de l’économie de l’environnement en proposant d’introduire une taxe pour que l’Etat puisse corriger les défaillances du marché.

Share This