Les 3 piliers du développement durable

 

Contrairement à une idée répandue, la notion de développement durable va au-delà de la prise en compte de l’environnement dans notre modèle de développement économique. Les 3 piliers ont été introduits dans la définition du développement durable. Retrouvez ici le détail pour le pilier environnemental, le pilier social et le pilier économique.

 

Schéma des 3 piliers du développement durable

 

Le pilier environnemental

 

La croissance économique mondiale est principalement alimentée par des ressources non renouvelables. La croissance économique est obtenue au détriment des écosystèmes : les océans, les rivières, les sols et l’air sont pollués. La biodiversité est en chute libre partout sur la planète.

Un développement plus écologique passe par des mesures urgentes :

  • Réduction urgente des émissions de CO2
  • Recyclage des déchets
  • Réduction du gaspillage
  • Changer de modèle agricole
  • Production d’énergie renouvelable

 

Le pilier économique

 

Un système durable intègre les dégâts environnementaux et/ou sociaux – parfois appelés externalités négatives – causés par l’activité d’une entreprise dans le prix des produits ou services qu’elle commercialise. La totalité du cycle de vie du produit (extraction des matières premières et impact sur l’environnement, transformation en produit fini, commercialisation et distribution, utilisation par le consommateur puis traitement des déchets ou recyclage) est prise en compte pour le calcul du prix final.

Pour développer une économie responsable, nous devons repenser notre modèle :

  • Répartition plus égalitaire de la richesse produite
  • Inclure les externalités négatives dans le prix final des produits
  • Développer une économie circulaire où les déchets sont valorisés
  • Consommation collaborative ou économie du partage (exemples : crowdfunding, coworking, etc)

 

Le pilier social

 

L’écart entre les niveaux de vie des plus riches et des plus pauvres ne cesse de se creuser depuis plusieurs décennies. Le développement durable implique une répartition plus équitable des richesses ainsi qu’un accès aux besoins essentiels : alimentation, santé, éducation, droits de l’homme, sécurité ou encore travail.

Des mesures s’imposent pour une société moins inégalitaire :

 

  • Garantir les besoins de première nécessité : santé, alimentation, éducation, travail, etc
  • Réduire les inégalités sociales et économiques en prenant des mesures audacieuses
  • Favoriser les produits locaux (agriculture, artisanat, commerces de proximité)
  • Consommer des produits issus du commerce équitable
  • Placer le bien-être des individus avant les indicateurs de performance économique (ex : PIB)

 

Sujets similaires

 

 

Share This